vendredi 4 août 2017

C'est au mois d'Août

Août !
Quatre lettres pour te définir, c’est peu et beaucoup à la fois !

A h quand même !
O hé me voilà !
U n  joli mois
T out bronzé on est !

J’oubliais le chapeau … Sur la tête pour se protéger du soleil pardi !

Quatre lettres rien que pour toi.
- Je suis triste…
- Pourquoi ?
- Je suis le mois juste avant la rentrée…
- En voilà une idée, il ne faut surtout pas y penser, le mois qui te suit, je m’en occupe après, toi tu es Août, alors je parle de toi.
- Vas-y, comment tu me trouves ?
- Chaud, ça fait du bien !
- Oui, mais pas partout !
- Tu arrêtes de faire le rabat joie ? Août, par définition, il fait beau, chaud et… orageux, oui je sais, avec ce 15 dont on dit toujours qu’après, ça sent la rentrée…
- Ah tu vois, toi aussi, tu en parles !
- Mais je ne suis pas d’accord ! Oui c’est vrai les journées raccourcissent mais on profite toujours autant des belles soirées, ça sent toujours aussi bon l’herbe coupée, le foin, et on peut s’enivrer de melons, pastèques, tomates, courgettes, nectarines et pêches !
- Tu me fais rire, on dirait que tu fais ton marché …
- Eh, c’est grâce à ton mois qu’on peut les manger, pendant l’année ce n’est pas pareil. Pense à tous ceux qui t’ont attendu toute l’année, il y en a quand même beaucoup qui t’aiment, ceux sont les aoûtiens ! Moi, je t’aime.  Et les chansons ? Paris au mois d’août ça te parle ? Et tu sais bien que c’est au mois d’août qu’on fait les fous !
 - Merci
- Ah quand même !